Des rencontres autour de la création et de la culture

 

La Carte Sonore, de traces en traces… s’articule autour d’une mutualisation des compétences des différents intervenants. Les rencontres, la découverte de plusieurs disciplines artistiques, la participation active à la construction de toutes les phases du projet participent d’une dynamique d’inclusion sociale, permettent aux résidents de développer une meilleure autonomie et confiance en eux.

Jouer le son par le corps

Les ateliers permettent aux résidents de découvrir l’écoute par le toucher et de se familiariser avec les possibilités créatives de la Table Sonotactile Interactive. Les contenus sonores seront enregistrés par les résidents.

Intervenants : Pascale Criton, co-conceptrice, compositrice (Art&Fact) avec Hugues Genevois (LAM) et Gérard Uzan, ergonome (THIM)

Matérialiser son espace

La carte en relief de la Villa Saint-Raphaël permet aux résidents de ressentir ce lieu, de le matérialiser, de lui donner des formes ainsi que du volume. Ils ont choisi et travaillé avec différents matériaux tels que le papier, le bois, le plastique, le polystyrène, le papier de verre…

Intervenants : Laurent Strippoli (archéologue et médiateur), Nicolas Hirsch (archéologue et médiateur) et Eric Leroy (géomaticien) du Service Archéologie de la Ville de Lyon

Prolonger l’écoute

Gilles Malatray a proposé d’enregistrer des histoires sonores pour accompagner les  déambulations qui se déroulent quotidiennement dans la Villa. Il offre la possibilité d’élargir l’écoute aux sons de la ville en contrebas. Son approche permet aux résidents de mieux appréhender l’extérieur, de se fabriquer des images du paysage et de l’environnement proche et lointain qui les entourent.

Intervenants : Gilles Malatray, compositeur de balades urbaines (Desartsonnants)

Ecriture sonore

Dans le cadre d’un Atelier de Création Sonore proposé par Anne Maregiano à l’école MADE iN de Sainte-Marie Lyon, les étudiants de première année (BBCN1) collaborent avec une quinzaine de résidents de la Maison des Aveugles afin de réaliser une cellule sonore de 3 minutes qui sera ensuite intégrée dans l’Audio-Guide. Cet atelier a débuté en 2018 et se prolonge encore en 2019.

Intervenants : Daniel Deshays, Damien Crétinon, Gilles Malatray, Brice Marin et Anne Maregiano

Professionnels à la Villa Saint-Raphaël : Lou (2017) et Audrey (2018)

Coordinatrice à MADE iN, Sainte-Marie Lyon : Léonore Desuzingues et Anne Cécile Féquant

Résidents en 2017 : Nicole, Marcel, Christian, Maurice, Gérard, Rudy, Frédérique, Christophe, Marianne, Etienne, Violette, Turan, Alain.
Étudiants en 2017 : Sofia, Adrien, Pauline, Edgar, Arnaud, Côme, Bastien, Célia, Antoine, Idoya, Clotilde, Maïlys, Baptiste, Mayeul, Daria, Sixte, Damien, Manon, Clémence, Noé, Chloé, Félix, Thomas et Victoire.

Résidents en 2018 : Nicole, Malika, Gérard, Nelly, Gérard, Rudy, René, Christophe, Marianne, Etienne, Violette, Turan, Philippe, Stéphane, Brigitte, David
Étudiants en 2018 : Amaury, Anaïs, Arthur, Barthélémy, Charlotte, Clara, Corentin, Elisa, Etienne, Guylaine, Louis, Maxence, Myndi

Prendre corps dans l’espace

En collaboration avec le CNSMD de Lyon (Conservatoire National Supérieur Musique et Danse), une vingtaine d’interventions musicales ont été imaginées en lien avec l’espace et la parole. Pour les artistes comme pour les résidents, le travail a été de développer la question suivante « Et avec ta maison, comment tu l’entends ? ».

Les étudiants danseurs et des musiciens sont venus à la rencontre des résidents  pour travailler leur rapport au corps et à l’espace. À l’issue de ces rencontres, plus d’une quinzaine de performances de trois minutes ont été réalisées et présentées lors des portes ouvertes 2017 et 2018 aux visiteurs curieux de découvrir autrement ce lieu de vie. Ce partenariat continuera encore jusqu’en 2020.

Intervenants : Les élèves musiciens et danseurs du Conservatoire Musique et Danse de Lyon,  Anne Martin, professeure de danse contemporaine, Jean Geoffroy, professeur de percussion (Laboratoire Scène recherchE 2017) et Pierre Bassery, professeur de trombone (assistant en charge du cursus Artiste Diplôma).

Les musiciens : Rémi Atasay, Kontakte Duo, Peiying Hsieh, Chou Hsin-Chun, Théo His Mahier, Josiah Rushing , Maxime Maillot, Martin Malatray, Patricia Martins, Ula Mlakar, Maxime Mantovani, Jacopo Mascheroni, Johann Philippe, Carlos Puga Garcia, Ren Shihong, Adrien Trybucki

Les danseurs : Laura Anglade, Nina Barbé, Lily Brieu, Mélen Cazenave, Romane Piffaut, Kostia Chaix, Gaspard Charon, Pierre Chauvin-Brunet , Guillaume Forestier, Bastien Gache, Valentin Henri, Franck Sammartano

Histoire et témoignage​

Anne Maregiano, munie d’un micro, d’un enregistreur ou d’une caméra, a écouté et enregistré plus de 150 histoires racontées par les résidents de la Villa Saint-Raphaël. Seuls, à deux ou en petits groupes, les résidents ont enregistré leurs histoires dans un studio d’enregistrement construit pour l’occasion. Ces histoires d’une durée de trois minutes environs, sont des témoignages, des souvenirs, des traces qui construisent la mémoire personnelle et collective de ce lieu de vie. Elles ont été ensuite intégrées dans l’application de l’Audio-Guide et sur la CarteWeb Son du site Internet du projet.

Intervenante : Anne Maregiano, artiste-vidéaste, réalisatrice de documentaires, initiatrice du projet.